jeudi 19 mai 2016

Doll (dernière lettre)



Cher Johan,

tu dois être sorti de prison peut-être. Je ne me souviens pas des dates et pas non plus de la date d'aujourd'hui. Je suis partie. Ce fut simple de partir. Un matin j'ai pris mon âne que j'ai fini par appelé « âne » ou Loulou, ça dépend, et puis j'ai marché droit devant moi d'abord en suivant la route et puis j'en suis sortie.
Je ne sais pas trop où je suis. C'est joli, il fait beau.
Je poste ça quand même. Peut-être l'auras-tu.

Je voulais aussi te dire « merci » pour ta liberté.

Je t'embrasse,

Doll.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.