lundi 11 avril 2016

Réponse Johan

Ma très chère Doll,

Tu ne m'écris plus ?
Tu veux inverser la tendance ? Une lettre de toi pour dix lettres de moi ?
Ou alors tu es partie avec Koch pour vivre en sauvage dans la forêt, est-ce que l'âne vous a suivi ? Charles, peut-être, vous accompagne, il vous aide à vous ravitailler en volant des poules dans les fermes.
Ou alors, pire, tu as mis une perruque et tu as recommencé à vendre des chaussures. Tu travailles nuit et jour pour que ton patron acceptes de te verser à nouveau un salaire et que ton logeur te rende tes meubles et vire les globe-trotters à qui il loue ton appart sur Airbnb.
Maintenant que je crois te connaître et t'apprécier, débarrassée de tous tes défauts, maintenant que je suis presque libre, prêt à vivre quelque part à nouveau, toi tu disparais.
Tu disparais, tu es peut-être morte, ou, un comble, emprisonnée dans les geôles d'un maniaque ou de la justice.
Si je ne reçois aucunes nouvelles ce mois-ci, j'écrirai à toutes tes connaissances.
Je sors dans cinq semaines, j'aimerais beaucoup recevoir des lettres à nouveau, j'avais calculé que, à la fréquence à laquelle tu m'écrivais, j'aurais pu remplir totalement le quatrième mur de ma cellule.
Quelle angoisse.
Je t'envoie 4 nouvelles images.

Reviens-moi vite, je t'embrasse.
Johan



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.