dimanche 27 décembre 2015

Réponse Johan

Doll,
aujourd'hui je vais répondre aux questions des lettre 1 à 8, je parlerai de tes auto-portraits plus tard.
mes amies me surnomment Doll, utilise ce nom si tu veux  Ok
Souvent, je pense que personne n'a besoin de luxe pour vivre, que c'est parce qu'on croit le contraire que des gens commettent des choses méchantes. Qu'en dis-tu, toi ? As-tu déjà fait des choses méchantes ou mauvaises ? » je ne vois pas le rapport entre l'envie de luxe et l'envie de méchanceté.
Qui n'a pas rêvé d'une grande maison avec un homme ou une femme et des enfants ? As-tu des enfants ? Je suis certaine que tu serais un bon père. Je rêve d'une grande maison, je cauchemarde d'être père.
Comment vas-tu ? ça va.
Comment est ta cellule ? Dois-tu la partager avec quelqu'un ? Combien êtes-vous ? Déjà répondu dans la première lettre.
Es-tu aussi à plaindre ? Il faudrait que j'en sache plus sur ton frère pour pouvoir comparer.
Si tu préfères des lettres manuscrites, dis-le moi et je m'appliquerai pour t'en écrire. J'hésite encore.
on avait parlé de tes amis. D'une fille. Je ne me souviens plus du nom. Naïma Bourquin. C'était un joli nom et je suis sûre qu'elle devait être jolie aussi.Oui. L'aimes-tu ? Je ne réponds pas à cette question.
Aimes-tu les filles qui portent des lunettes ? Je préférerais des verres de contact.
c'est bon pour la santé et pour la ligne, n'est-ce pas !? Oui, mais quand il y en a trop dans les boucheries, ça pue la mort.
Si elle t'écrivait, pourrais-tu me promettre de me le dire ? Elle m'a écrit.
Quelle pointure fais-tu ? 46
Comment les aimes-tu ? J'aimerais une paire de chaussures très chère, il paraît que les premières choses que l'on regarde chez quelqu'un, c'est la montre et les chaussures. J'ai toujours eu des chaussures pourries.
Il y a un mois tu m'aurais demandé ce que je voulais faire, je t'aurais peut-être dit que j'aimerais avoir ma propre boutique. Je l'avais déjà complètement imaginée mais aujourd'hui, je n'en suis plus certaine. Ma mère me disait tout le temps : Ma fille, tu ne sais pas ce que tu veux ! », que j'étais trop rêveuse pour avoir quoi que ce soit. Pourtant, je t'assure que je ne souhaite pas du compliqué et puis ce n'est pas avoir que je veux mais être, de l'être, de l'âme, de l'esprit ! De l'enchantement ! Du simple. Que penses-tu de cela, toi Johan ? Je ne sais pas, je ne te connaissais pas il y a un mois.
…pièce toute noire ! Comment est-elle ? Est-ce vrai que les murs sont plein de graffitis, qu'il y a des bâtonnets sur les murs pour compter les jours ? La cellule était neuve, mais je l'ai graffitée, j'ai dessiné des fantasmes sexuels en suivant l'ordre alphabétique. Apodysophilie, agalmatophilie, biastophilie, clysterophilie, dacryphilie, j'aurai juste le temps et la place d'en dessiner 26.
Comment vas-tu ? Là ça va mieux.
J'ai changé la police de caractère, c'est déjà mieux, non ?Oui
J'ai hâte de voir ton écriture. Ça doit être celle d'un artiste car tu es un artiste, n'est-ce pas ?
Maintenant tu as vu mon écriture.

j'ai vu du métro aérien un arbre que je ne connais pas. Très bizarre c'est comme s'il avait poussé pendant la nuit. Il n'était pas très grand, avait un tronc gris. L'ai-je vu parce qu'il n'avait presque plus de feuilles ? Charme, érable, pin, platane, aulne, cornouiller, genêt, liquidambar, orme, viorne, saule, tilleul ? Précise !
Vois-tu quelque chose de là où tu te trouves ? Y a-t-il des arbres ? J'ai une fenêtre de 60/40 centimètres avec du verre blindé. Il y a un chantier à côté, je crois qu'ils construisent un musée. Les arbres sont pourris, on dirait de la mousse ou de la ouate trempée dans de la gouache verte.
As-tu le droit de sortir un peu ? Non.
Veux-tu que je t'envoie des cartes postales ?
Oui.
Un jour j'ai fait une collection. A chaque fois que j'allais quelque part, plutôt que de faire des photos, j'en achetais pour envoyer et puis je ne les envoyais pas. Je regarderai si tu veux, ce sera ta manière de voir le monde. Et moi ma manière de te l'apporter. Qu'en dis-tu ?
Oui s'il-te-plaît.

j'aime les fleurs et que j'apprécie au plus haut point qu'on m'en offre.  Et qui d'autre que toi pourrait m'en offrir ? Quelqu'un de ta famille, ou des voisins.
Et puis, t'as vu, j'ai trouvé cette police de caractère, je la trouve jolie. Et toi ? Non, la première était la meilleure.
Toi tu me donnes l'impression d'avoir beaucoup voyagé. Est-ce que je me trompe ?Beaucoup voyagé, oui.
Suis peut-être un peu folle mais je me demande si on n'aurait pas tous un héros qui dort en nous et qui serait capable de se réveiller ? Je répondrai à cette question une autre fois, si j'y pense.
Et si tu t'étais battu et que tu ne pouvais pas m'écrire ? Es-tu à l'infirmerie ?Je vais bien, merci.
Dans la prochaine lettre, c'est moi qui poserai des questions.
Je dois aller dessiner un extraterrestre (lettre E)
Tu peux continuer à m'écrire, et dis-moi combien de fois tu es allée à la boite postale.
Merci
Johan
P.S: Doll, tu as l'air gentille

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.