dimanche 20 décembre 2015

Doll (lettre 7)

Cher Johan, Parce que je ne peux plus supporter n'avoir aucune nouvelle de toi, j'ai simulé un malaise au magasin vers 12 heures pour partir plus tôt. Ça a parfaitement fonctionné et d'ailleurs le patron qui vient d'embaucher deux apprenties était presque content que je m'en aille. Comme je te l'avait dit, (oui, non ?) je suis allée à la poste du centre  pour ouvrir une BP pour toi mais malheureusement, j'ai appris que ce n'était plus possible pour les « particuliers ». Très découragée, j'avais les larmes aux yeux, le guichetier m'a dit qu'il restait encore des villages où c'était possible pour tout le monde. Seulement, je ne savais pas où étaient les villages alors il m'a aidé et on en a trouvé un  à une demi-heure d'ici ! J'ai couru à la gare, j'ai pris le train et j'ai trouvé une petite poste où une dame toute mimi et hospitalière m'a fait remplir des tas de papiers pour enfin me donner une clé !
Tu peux donc m'écrire à :
Dolorès
BP 7
04600 Rosemary-les-Ours
Oh oui Johan, écris-moi s'il-te-plaît ! Ecris-moi !

Quelle journée ! Me voilà maintenant à la maison. Je viens de prendre une douche et j'ai mis un vieux pyjama. Je vais regarder un peu la télé et dodo !
Je t'embrasse,
Doll.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.