mardi 19 janvier 2016

Doll (lettre 22)

   Un chewing-gum que je mâche et qui n'a plus de goût, c'est vraiment ça ! 

Mais je suis d'excellente humeur aujourd'hui, Johan chéri. Excellente humeur car j'ai eu droit à un mois de vacances accordé par le docteur, une gentille dame cette fois-ci (pas l'autre, le vieux crétin) avec une blouse blanche qui m'a trouvé une dépression nerveuse, ce qui est normal me dit-elle dans les secteurs sous pression comme la vente. Comme tu peux t'en douter, j'ai dit oui, que je ne me sentais pas bien, que j'avais sommeil tout le temps… Ma tension est basse. « Repos » a-t-elle ordonné ! Extra, c'est extra ! Un mois, c'est énorme !!! Que vais-je faire ? 
Que vais-je faire ? 
La pensée de changer de vie ne me quitte guère. J'y pense plusieurs fois par heure comme à une sorte de sac plein de trésors. Le sac est fermé, du moins pour le moment. Les trésors ils sont plutôt brillants quoique je ne pense pas à une vie brillante ; ça pourrait bien être des cailloux. J'aime bien les cailloux, il y en a qui ont une jolie couleur. J'aime les graviers et les galets sur les plages ou ceux qui bordent les rivières. J'aime bien la pierre. Le sac, il ne ressemble à rien, on dirait un grand sac beige en toile de jute mais il est solide. Très solide. Changer de vie… il y a bien sûr cette petite maison dans le village… la postière … mais celle-ci que je vois régulièrement va beaucoup mieux. Heureusement pour elle, malheureusement pour moi, elle ne pleure plus, ouvre la poste régulièrement. Personne ne se plaint. C'est vrai que j'avais pour idée de lui proposer mon aide, d'aller voir le maire pour voir s'il n'y aurait pas du travail dans le coin… Oui, faut que je réfléchisse, je vais avoir le temps ! 

Que fait-on quand on ne travaille pas ? Je crois que je vais beaucoup dormir, prendre des bains avec de la mousse et puis penser à toi. Ça m'a toujours beaucoup occupée de penser à ceux que j'aime même s'il est rare que j'aime quelqu'un. Je verrai bien. Pas de plan. 
Oui, je verrai. Et je trouverai bien des trucs à faire. 
Dessiner ? Pourquoi pas ? 

Un mois de vacances : suis vraiment vraiment très très contente ! Je dois retourner voir cette dame dans 15 jours pour un premier bilan. 

Johan, ça fait longtemps que je suis sans nouvelle de toi. Je m'inquiète un peu. J'espère que tu es toujours tout seul dans ta cellule, que personne ne t'embête, que tes projets avancent. Tu as vraiment de la chance d'en avoir… et d'avoir tant de force. 

Je vais sortir un peu, profiter du temps qui passe et poster cette lettre. 

A très vite mon cher Johan, je t'envoie des baisers bien tendres. 



Doll

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.