mardi 19 janvier 2016

Doll (lettre 26)

Tu ne peux pas savoir : mon coeur bat la CHAMADE ! J'ai une lettre de toi relue déjà au moins 15 fois pour bien m'en imprégner ! Tu me rends heureuse. Merci, merci merci. Merci Johan ! Je la conais presque par coeur. 
Je la relis et relis. 
Je vois que tu vas bine et c'est le principal, la seule chose qui compte : que TU ailles bien. Rien d'autre n'a d'importance pour moi que TON moral, TA santé, TA liberté. 
Tu es incroyablement courageux ! 
Le plus courageux de tous les hommes que je connais.

Je te réponds plus tard. Là je suis dans le café du village. Je poste cela maintenant et puis je t'écrirai plus longuement ce soir de la maison. 

D'énormes bisous. 


Doll (très très heureuse)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.