mardi 26 janvier 2016

Doll (lettre 37)


Je ne comprends plus pourquoi je n'ai aucune nouvelle de toi. Es-tu fâché ? 
Mais de quoi, bon sang ! ?? Aurais-je dit quelque chose qui t'aurait contrarié ou es-tu un peine-à- écrire ? 

Quoiqu'il en soit ici, la mutation continue. J'habite toujours chez ce vieux monsieur qui me procure beaucoup de plaisir tant il est gentil avec moi et puis je lui suis utile, ça change. Dans une semaine je dois reprendre les chaussures mais j'irai pas. C'est décidé. Je vais rester ici. Enfin, j'irai le premier jour mais je ferai tout pour me faire renvoyer ce qui ne devrait pas être trop compliqué. Il suffira de m'en tenir à mes horaires, de refuser de travailler toujours plus, de passer des heures dans cette réserve, de ne plus vouloir grimper sur cette échelle branlante… Refuser ses demandes nombreuses, ne pas sourire ou pas systématiquement… S'il me vire, faudra le justifier. Bien du courage à lui ! 
T'ai-je dit au fait que j'habitais chez lui ? Je crois bien mais je n'arrive plus à me souvenir. T'ai-je parlé de ma chambre sous les toits ? De mon lit ? De la table et des repas qu'Henri me prépare ? De ses fantastiques petits-déjeuners ?

Ici, je suis vraiment bien. Mes peaux continuent de tomber. Suis un vrai lézard. Henri m'enlève celle que j'ai dans le dos. Il la dépose dans une coupelle pour que je puisse les voir. Au début, ça me dégoutait mais maintenant j'aime bien. C'est une preuve. Une preuve que je pèle et que je ne suis pas DINGUE. Il dit que c'est normal, qu'en-dessous la peau est neuve et toute rose comme celle d'un bébé ou d'un cochon. Petit cochon et la queue en tourniquet, ça me dit quelque chose, je ne sais plus quoi. 

La postière est conne en fait. Je n'ai plus envie d'aller la voir. Je me méfie des gens heureux, ils ont toujours un truc pas net dans leur poche et puis je n'ai rien à lui répondre, pas de joie personnelle à lui montrer puisque je ne reçois pas de lettre. 

Je termine ici. Henri veut me montrer des trésors. 

Je t'embrasse cher Johan en espérant que tu vas bien. 

Doll



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.